• secretariat gnaulus

Les nouveautés novembre 2020 de la bibliothèque de Baubigny

Dernière mise à jour : 22 nov. 2020

Pour vous accompagner dans dans ce second confinement, la bibliothèque vous présente les nouveautés de son catalogue.

Si vous connaissez quelqu'un qui ne peut pas se déplacer ou n'a pas d'internet, nous avons des solutions, contactez nous via René au 06 89 30 64 16


Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l’ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l’Europe. Mais pour Assad, qui œuvre dans l’ombre du Département V de Copenhague depuis dix ans, cette mort est loin d’être anonyme. Elle le relie à son passé et fait resurgir de douloureux souvenirs. Il est temps pour lui d’en finir avec les secrets et de révéler à Carl Mørck et à son équipe d’où il vient et qui il est. Au risque d’entraîner le Département V dans l’œil du cyclone. Qui est Assad ? Victime 2117 est la réponse. Cette enquête est son histoire.

« Être au plus près de la nature entretient l'espoir et redonne vie.» Dans la campagne berrichonne, Ambroise est garde d'un parc naturel, devenu le paradis des oiseaux. C'est un homme simple et amoureux de la faune, qu'il protège grâce à sa connaissance immémoriale de la nature. Mais Ambroise est accablé par la disparition de son fils, Vincent, parti au Canada dix ans plus tôt.

Récit d'une renaissance, ode à la beauté et au mystère du monde, le nouveau roman de Christian Signol convoque des thèmes chers à l'auteur d'une oeuvre qui célèbre la nature et dénonce le danger qui la menace. Sur la terre comme au ciel est l'histoire poignante d'un père et d'un fils séparés par le destin. L'un n'a jamais quitté la terre qui l'a vu naître, cet univers immuable auquel il est viscéralement attaché et dont il connaît les moindres secrets. L'autre, poussé comme un oiseau migrateur vers un ailleurs plein de promesses, est parti au Canada à la découverte des grands espaces et n'a plus donné de nouvelles depuis dix ans. Jusqu'au drame qui, peut-être, les ramènera l'un vers l'autre. Christian Signol a ce talent pour évoquer l'immensité du ciel, les étés flamboyants et les aubes limpides. Des étangs du Touvois aux grands espaces du Nord québécois, ce récit pudique est un hymne au pouvoir consolateur d'une nature.


L'histoire commence à Marseille, en 1899. Clément, un ouvrier, est tué dans des circonstances étranges par un certain Barboza, un colosse dévoreur de rats. Sa vie n'était pas moins insolite et remplie de secrets, à en juger par la drôle de conversation qu'il tenait, quelques minutes avant sa mort, avec une femme aussi élégante que mystérieuse. Neuf ans plus tard, alors que la veuve de Clément croupit en prison et que ses trois enfants sont en butte à la violence des adultes, la femme mystérieuse revient dans leur vie. Elle s'appelle Aristophania Bolt, comtesse de son état. Afin de protéger les enfants de la menace qui pèse sur eux, elle les installe dans un décor de rêve qu'elle nomme Azur. Poussés par la curiosité, ils ne résistent pas à la tentation d'explorer leur nouveau cadre de vie. Ce qu'ils vont découvrir - à commencer par les pouvoirs d'Aristophania - dépassera de très loin les limites de leur imagination...

« Rétrospectivement, c’est la promesse faite par Ursula son premier jour de travail qui l’a menée à sa perte. » C’est dur de faire de la politique pour une femme même si on est habituée au danger des zones de guerre ou de maladie. Comment mesurer les limites de la perversité du monde politique quand on est novice ? Comment réagir lorsqu’on devient la cible systématique de violentes attaques sur les réseaux sociaux, que les médias traquent vos paroles et vos attitudes, qu’on est l’objet d’une attention faussement compatissante mais réellement méprisante de la part de ses collègues politiques ? Qu’on doit engager un garde du corps parce qu’on est harcelée ? On s’entoure de gens dans lesquels on a confiance. Mais la trahison ne vient-elle pas toujours de plus proches ?

Ils sont hors-la-loi Mais ils œuvrent pour le bien Ils sont amis et partagent leurs secrets Pourtant ils ne se sont jamais rencontrés Jusqu'au jour où... C'est arrivé la nuit Le premier tome de la série 9. " Depuis vingt ans, j'écris pour voir le monde en couleurs... Pour me calmer aussi. À quoi sert d'être écrivain, si ce n'est pour raconter des histoires qui interpellent, pour se poser des questions ? Je m'en suis posé à chaque page, alors j'ai mené l'enquête, résolu, aussi mordu qu'un reporter. Je suis parti à la rencontre des vrais protagonistes, des hors-la-loi au cœur d'or, des vilains bien sous tous rapports, des manipulateurs, des faussaires, des passeurs, des assassins en col blanc, des putains magnifiques, des journalistes risquant leur peau pour que la vérité éclate, et ce faisant j'ai découvert l'indicible. J'avais pour habitude de me laisser entraîner par deux personnages. Cette fois, ils sont 9. J'ai tout fait pour entrer dans leur bande. Et ils m'ont accepté. Cette année, nul besoin de leur dire au revoir à la dernière page. Parce que l'histoire continue, et elle est loin d'être terminée. Bienvenue dans le monde de 9 ! "

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout